Une nouvelle race de pollueurs

Même si je suis toujours abonné à la version papier de plusieurs magazines, cela ne m'empêche pas de consulter quotidiennement les titres de la presse sur internet. Il faut dire que de nos jours, en plus de certains portails généralistes, de nombreux sites liés à de vrais magazines papier (Le Nouvel Obs, L'Express, Le Monde, etc.) nous permettent d'accéder facilement et en temps réel aux titres de l'actualité nationale ou internationale.  Pourquoi donc, dans ces conditions, se priver de consulter rapidement et gratuitement des articles écrits par de vrais journalistes, pour de vraies revues ?

Si la qualité des articles est identique à ce que l'on peut trouver dans la presse écrite, un phénomène surprenant et dérangeant parasite depuis quelque temps la presse sur internet. A l'image des spams, qui envahissent et polluent nos boîtes aux lettres électroniques, une nouvelle race de pollueurs, que j'appellerai les « réagisseurs » (même si ce terme n'existe pas dans le dictionnaire), hantent désormais les sites d'information sur internet et y débitent des insanités souvent sans aucun rapport avec l'article d'origine. En effet, chaque site d'information permet aux lecteurs de réagir aux articles publiés, à condition de s'inscrire sur le site et de fournir quelques renseignements sommaires (dont l'adresse électronique, si chère à tous les annonceurs) ! Du coup, même si certaines réactions sont réfléchies et sensées, la majorité d'entre elles n'apportent rien au débat et sont souvent, en plus d'être écrites dans un français approximatif, xénophobes, injurieuses et stupides.

Même si rien ne m'oblige à lire ces réactions, j'avoue que je les consulte parfois, par curiosité, en espérant secrètement y déceler une réaction constructive, digne, voire intelligente. Il m'arrive d'en trouver parfois, mais elles deviennent si rares et sont si vite submergées par des réactions stériles que je me pose aujourd'hui quelques questions. Existe-t-il sur ces sites un système de modération des propos ? A en juger par la médiocrité de certaines réactions publiées, il m'arrive quand même d'en douter. Pourquoi, dans ces conditions, maintenir ce système de publication de réactions qui n'apportent strictement rien à l'article, si ce n'est une adresse électronique précieuse pour des annonceurs ? La gratuité des articles a certainement une contrepartie mais ne justifiera jamais qu'internet devienne un lieu où n'importe qui peut peut facilement dire n'importe quoi, insulter ses concitoyens et se défouler anonymement sur le dos des autres.

Depuis l'avènement d'internet et son installation progressive dans la vie de tous les jours de bon nombre de mes concitoyens, je suis un fervent défenseur de la gratuité des services et de la liberté d'expression sur la toile. A condition que cette liberté s'exprime dans le respect d'autrui, la décence et un minimum d'intelligence. Il existe d'autres moyens que les sites d'information pour se défouler... le sport, par exemple !!!;-) Stupides réagisseurs (ils se reconnaîtront sûrement), passez votre chemin, vous ne pourrez pas réagir à cet article... c'est bête, hein ???

Revenir à la liste des articles »